Camisards.net
 
Version Française
English version
Deutsch version
Holland version

Archives municipales de St-Jean-du-Gard

GG38 (1)

 

 

 

 

 

Paroisse de Mialet
Envoyer a
Montpelier

Archives municipales de St-Jean-du-Gard
GG38. [Ponctuation et accentuation rajoutées]

26e Xbre 1704
Estat des prizonniers
de St Jean de Gardonnenque

Estat des prisonniers qui sont à St Jean de Gardonnenque envoyé par le sieur Lefebvre premier consul à Mgr de Lalande, apostillié par ledit seigneur

Le nommé Dumas dit Fiscallet prédicant
acuzé d'avoir presché depuis sa soubmission

 

Le garder dans les prisons de
St Jean pour
l'engager à
raporter les autres outils
et armes qu'il peut avoir

 

 


Jaques Blanc fils de l'armurier des camisards
lequel a remis à Mr le chevalier de Tiraqueau
Major du régiment de Froullay commandant à St Jean
quelques outils servant au métier de son père.
Il pourrait bien encore en avoir quelques unes
mais il n'a rien voulu advouer lors de son
interrogatoire

Paroisse de St Paul de la Coste
L'envoyer à Montper
ou à Anduze
Marie Ponge de Mandajors accusée de
fanatize journellement

 

La garder aux prisons de St Jean jusques à ce qu'elle ayt rendu les armes

 

Magdelaine La Garde, mère de ladite Ponge
a prezent femme de Pierre Laporte dit Le
Capellier d'Aigladines acuzée davoir des armes
cachées et dit scavoir

Donnera une caution scavoir
s'il est recogneu pour un méchant
Pierre Lafon d'Arbousses paroisse de Valfrancisque
agé de 70 ans qui fut pris chez lui avec
Jean Rouvière so[n oncle?] cachés dans la cave
par un détachement des troupes de S. Roman
Paroisse de Valfrancisque Ledit Rouvière ayant rendu ses armes s'il est capable de servir me le mander et s'il ne l'est pas Il faudra qu'il donne une caution de deux ou 300# en cas il manque
aux ordres du Roy, après quoy on poura le mettre en liberté
Jean Rouvière de Moissac nepveu de Pierre Lafon qui fut pris aud. Arbousses chez led. Lafon son oncle estant ensemble cashés dans une cave de sa maison. Led. Rouvière est camisard ne s'estant
soubmis à personne. Il a advoué avoir un fuzil, un pistollet, sept balles, six coups de poudre. Il estoit de la troupe de la Roze ayant remis tout audit sieur major qu'il envoya sercher par luy mesme conduit par un détachement dans un bois de lad. Paroisse
Faut scavoir
s'il est cogneu
& capable de
porter les armes
et s'informer de
la vie qu'il a fait

David Gaubert de la Planque paroisse de
Mandagout âgé de vingt cinq ans


 

 

fait aud. St Jean ce 26 Xbre 1704
Lefebvre premier consul signé