Camisards.net
 
Version Française
English version
Deutsch version
Holland version

Archives municipales de St-Jean-du-Gard

GG38 (4)

Archives municipales de St-Jean-du-Gard
GG38. [Ponctuation, majuscules et accentuation rajoutées]

13e janvier 1705
Interrogatoire d'Antoine
Térond des Vanels
parroisse de Vébron
L'an mil sept cens cinq et du treizième janvier par devant
Monsieur Lefebvre subdélégué de monseigneur
l'intendant
Anthoine Thérond facteur de laines du lieu des
Vanels parroisse de Vébron diocèze de Mande agé
de trente cinq ans ou environ, après avoir pretté
seremant la main mize sur les Saints Evangilles
a promis dire vérité
Interrogé du subjet pourquoy il est en prizon
depuis quel temps et par quy il a esté aresté
A répondu qu'il fut aresté il y a environ huit
jours par un détachement de Froulay au mas de
la Barnarié paroisse de St Jean travaillant de
son mestier ne sachant pourquoy
Interrogé s'il n'est vray qu'il a servy depuis environ
deux ans et demy les rebelles à sa majesté, s'il n'a
phanatisé avec eux, presché en divers lieux
et aussi a pleuzieurs massacres, meurtres
sacrillèges, incendies et autres choses
défendues par les lois divines et humaines
avec port d'armes
A répondu et desnié l'interrogatoire
Interrogé s'il n'est vray qu'il a cashé plusieurs
armes et s'il ne sest mesmes ou il y en a
de cashées des autres rebelles et qu'il aye à
nous le déclarer
A répondu et desnié l'interrogatoire
Interrogé depuis quel temps il est dans ce pays
A répondu qu'il y est depuis environ quatre
ans
Interrogé où at-il resté depuis ce temps là et ce qu'il a fait
A répondu qu'il a toujours resté dans led
lieu de Crosgarenc et au mas de la Bannarie
travaillant de son métier et n'avoir jamais
suivy aucune assemblée, a dit ne savoir signer.

27e janvier 1705
Interrogatoire de
David Gaubert du lieu
de Planque parroisse
de Mandagout

feut arresté le 14e jeanvier
1705 et a esté eslargy
le 8 mars aud. an

Interrogatoire
L'an mil sept cents cinq et du
mardi vingt septième janvier dans
la salle basse du château de Saint
Jean de Gardonnenque par devant
nous Marc Anthoine Lefebvre
docteur es droit et commre subdélégué
de Monseigneur l'Intendant heure
de huit de matin,
Avons fait mener devant nous
un prisonnier remis dans les prisons
dud. château lequel a esté interrogé
de son nom, surnom, age, qualité
demeure et religion, a repondeu
comme s'ensuit
David Gaubert du lieu de la Planque
parroisse de Mandagout diocèse
d'Allais âgé de vingt cinq ans
nouveau converti, après avoir presté
seremant la main mise sur les
Saints Esvangilles a promis et
juré dire vérité.
Interrogé pour quel subjet il est
en prison et despuis quel temps
A répondeu qu'il y a environ
quinze jours que s'en allant chez lui
passant audit Saint Jean il y fut
arresté par la sentinelle de la porte
du pied de ville, et admené à M.
le major de Froulay commandant audit
Saint Jean, lequel le fit mettre en
prison,
Interrogé d'où est ce qu'il venoit
quand il arriva aud. Saint Jean
et où il allaoit,
A respondeu qu'il venoit de Saint
Ypolite où il avait resté environ
quatre mois prisonnier dans le fort
d'où il ft eslargy et qu'il s'en allait
chez son père audit lieu de Mandagout
Et lui ayant esté représanté
que le chemin qu'il venait de passer
Icy lors qu'il sortit des prisons de St
Ypolite n'estoit pas cellui qu'il
debvoit prendre pour s'en aller chez
luy, d'autant que quand il estoit qu'à
quatre lieues et qu'estant veneu de
Saint Ypolite icy il a fait quatre
lieues ; et ce trouve presantement
esloigné de chez lui d'environ sept
lieues ; et qu'il faut qu'il soit
coupable et qu'il ne dize pas la
véritté
A répondeu qu'il croyoit estre plus
court de chez luy en passant icy
et qu'il ne cognoit pas le pays
Interrogé du subjet pourquoy il
avoit esté mis en prison au fort
de Saint Ypolite où il fut arresté
et despuis quel temps
A respondeu qu'il fut arresté
il y a environ quatre mois aud. St
Ypolite pour estre acuzé d'avoir esté
aux assamblées des rebelles, et
voyant son inossance il fut eslargy
de mesmes que de la citadelle de
Montpelier où il fut aussi mis en
prison il y a environ un an et demy
acuzé d'estre phanatique où il resta
environ cinq ou six mois après
lesquels il fut mis en liberté.
Interogé s'il n'est vray qu'il a
suivy les rebelles à sa Majesté portant
les armes avec eux et s'il n'a
presché et phanatizé et acisté avec
eux à plusieurs meurtres sacrillèges
et incendies et aux assemblées
illicittes contre les ordres du Roy
A respondeu et desnyé l'interrogatoire
Interrogé s'il ne scait où il y a
des armes, de poudre, et de plom
que les rebelles ont caché, et de
nous le déclarer
A respondeu qu'il a resté aud. lieu
de Mandagout chéz son père lequel
l'ayant mal traitté sans subjet
il y a environ quatre ou cinq mois
il fut obligé de quitter sa maison
et d'aller à Saint Ypolite pour s'en
plaindre à M. le gouverneur où il
fut arrester
Exorté de dire la véritté
A répondeu l'avoir ditte, recollé
il a persévéré et s'est signé de
chaque page
D. Gaubert


4e mars 1705

Lettre de Monseigneur
de Basville portant ordre
de mettre en liberté les
nommés Gaubert et Térond

n° N en trois pièces

A Montp. ce 4 mars 1705
J'ay receu votre lettre du premier de
ce mois. Je vous envoie les passeports que
vous me demandez.
Vous pouvez faire mettre en liberté les
nommés Gaubert et Thérond.
Faites en sorte que j'aie incessamment les
deux hommes que doit encor votre communauté
Je suis tout à vous Delamoignon