Camisards.net
 
Version Française
English version
Deutsch version
Holland version

La maison natale de Pierre LAPORTE dit Rolland,
et le Musée du Désert au Mas Soubeyran à Mialet.

Après la mort de Pierre Laporte au château de Castelnau-Valence, et la reddition des camisards, deux de ses frères s'exilèrent en Hollande, ses parents et ses frères et sœurs demeurant au Mas Soubeyran (après leur libération, pour plusieurs d'entre eux, de la prison de Perpignan). Depuis, la maison natale de Rolland était toujours restée la propriété des Laporte, et régulièrement visitée au 19e siècle.

Le mas Soubeyran

L'arrière petit-neveu de Rolland, Jean Laporte,y montrait quelques souvenirs pieusement conservés: la Bible de Rolland, une Bible du 16e siècle, une hallebarde. Il montrait également la cachette dont l'accès était dissimulé dans une armoire qui servit d'après la tradition à Rolland.

La " Bible de Rolland "

Des difficultés économiques ayant contraint le dernier descendant de Rolland à hypothéquer sa maison, la Société de l'Histoire du Protestantisme lança une souscription pour lui permettre de terminer ses jours au Mas Soubeyran, et éviter par la même occasion le risque de voir tomber la maison entre les mains de propriétaires peu soucieux de sa valeur symbolique.

Allocution de Franck Puaux à l'inauguration du Musée de Désert

Devenue propriété de la Société de l'Histoire du Protestantisme de France, la maison de Rolland devient alors, à l'initiative de Franck Puaux et d'Edmond Hugues, avec l'aide et l'appui de nombreux pasteurs et laïcs cévenols ou non-cévenols, le musée du Désert. L'inauguration a lieu le 24 septembre 1911, et un culte se tient en plein air, comme au temps du Désert. Depuis cette date, tous les ans à l'exception de quelques années de guerre, se tient l'assemblée du Désert, réunissant parfois plus de vingt mille personnes dans une ambiance à la fois recueillie et joyeusement familiale. C'est le premier dimanche de septembre qui a été choisi depuis 1928 pour ces retrouvailles du monde protestant, débordant largement le cadre : de tous les pays du Refuge affluent ce jour-là nombre des descendants des fugitifs des années noires.

Le matin a lieu le culte, sous les chênes et les châtaigniers, terminé par la sainte Cène, puis, après le pique-nique champêtre, l'après-midi est consacré à des exposés érudits d'historiens touchant l'histoire protestante (André Chamson y prit sept fois la parole), à la visite du Musée, à l'achat de livres ou de souvenirs. La Cévenole, l'hymne composé en 1885 par Ruben Saillens, clôt la journée.

Le Musée s'est considérablement enrichi depuis son ouverture en 1911. Sont évoqués tous les grands noms du protestantisme français, le martyr Claude Brousson, les camisards Cavalier et bien sûr Rolland, les pasteurs Antoine Court et Paul Rabaut. Un bâtiment neuf bien intégré dans les bâtiments anciens est achevé après la guerre de 14-18, et honore la mémoire des prisonniers et prisonnières pour la foi, des galériens, de tous ceux qui souffrirent dans leur cœur et dans leur chair pour continuer à exercer leur religion.

Enfin, il ne faut pas oublier que le Musée du Désert est un lieu de documentation et d'archives, où le chercheur, qu'il soit amateur ou professionnel, est bien accueilli, avec compétence, a sous la main une importante bibliothèque dans ce havre de paix, sous le regard émouvant de la Marie Durand de Jeanne Lombard.

D'après le texte de Patrick Cabanel et Daniel Travier, Itinéraires protestants, tome 1 Cévennes, pages 368 à 375 (Presses du Languedoc)


Le musée est ouvert tous les jours
du 1er mars au 30 novembre de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h00.
Du 1er juillet au 1er dimanche de septembre,
ouverture permanente de 9h30 à 19h00

MUSEE DU DESERT
Le Mas Soubeyran F 30140 MIALET
Tél: 04 66 85 02 72 Fax : 04 66 85 00 02
Musee@museedudesert.com