Camisards.net
 
Version Française
English version
Deutsch version
Holland version

Première d'ABRAHAM MAZEL PROPHETE CAMISARD

pièce de théâtre originale écrite par Anne Clément
interprétée par le Gargamela Théâtre

le jeudi 18 juillet 2002 à 21 h. Salle Stevenson à St-Jean-du-Gard

Né en 1677, mort en 1710.

A très peu dormi dans un lit si ce n’est dans sa maison de Falguières à côté de Saint Jean du Gard, où il se retire pour méditer quand il ne se bat pas.

A très peu connu la douceur des bras maternels, sa mère meurt quand il a 3 ans. Malgré tout cela la parole et la certitude ne l’ont jamais quitté : non pas comme une leçon de morale mais plutôt comme l’espoir d’une vie de liberté et de tolérance.

Que pouvons-nous entendre aujourd’hui de cette déchirure qui a ensanglanté notre pays il y a 300 ans ? Une bande de gueux qui prophétisent, des hommes, des femmes, des enfants qui se prétendent « enfants de Dieu »
………….nos ancêtres.

Allons « écouter aux portes » à Falguières, en prison à la tour de Constance (Aïgues Mortes), en exil à Genève et puis à Londres d’où Mazel revient en sachant que la mort l’attend.

Quelques dates :

1598 : Henri IV signe l’Edit de Nantes
1685 : Louis XIV signe la révocation de l’Edit de Nantes
1702 / 1704 : guerre des Cévennes appelée « Guerre des Camisards »
1787 : Edit de Tolérance

Bibliographie :

« Mémoires sur la guerre des Camisards » Presses du Languedoc
« Itinéraires protestants en Languedoc » (deux volumes : 1)Les cévennes.
2° Le Gard) Presses du Languedoc
« Le Théâtre Sacré des Cévennes » Maximilien Misson aux Editions de Paris,
Max Chaleil .
« Mémoires sur la Guerre des Camisards » Jean Cavalier aux éditions Payot

Note d’intention :

C’est à la demande de l’Association Abraham Mazel de Saint Jean du Gard
que j’entreprends ce nouveau travail.
2002 sera le tricentenaire du début de la Révolte ou Guerre des Camisards, Commémoration Nationale.

En tant que cévenole et fille de pasteur réformé, je suis un peu intimidée par
ce projet qui dépasse tellement le temps historique et qui vient aujourd’hui
se placer tragiquement dans notre actualité. Alors je ne m’occuperai pas des batailles sur le terrain seulement leurs échos. J’essaierai de chercher d’où jaillissait cette flamme folle qui donnait la parole à ceux qui ne l’avaient jamais eue, qui faisait, disait-on, parler les enfants au berceau, qui permettait à ceux qui ne parlaient que l’occitan de parler français etc….cette inspiration qui,
chez Abraham Mazel, a donné le meilleur et le plus terrible.

Dans la continuation du travail sur « Ramon de Perilhos »,
les langues d’Europe, l’histoire de l’Europe seront présentes.

Le spectacle devra pouvoir se jouer partout.
Création 18 Juillet 2002 à Saint-Jean -du-Gard.

Ecriture : Anne Clément en relation avec les historiens de l’Association Abraham Mazel.
Co-mise en scène : Anne Clément et Michel Froelhy
Musique : Julien Bénichou. Décors : en cours. Lumières : en cours
Avec : Isabelle François, Alain Vidal, Anne Clément & ( en cours pour le rôle de Mazel).

 

Partenaires sollicités :

Association Abraham Mazel / Ville de Saint Jean du Gard / Ville de Florac / Parc National des Cévennes / Région Languedoc Roussillon / Conseil Général du Gard