Camisards.net
 
Version Française
English version
Deutsch version
Holland version

Nouveauté (paru en 2010)

LES PROTESTANTS ENTRE EXIL ET ESPOIR
DU VIVARAIS HUGUENOT A GENEVE

de Pierre Coulet

L’auteur, Pierre Coulet, au travers de documents souvent peu connus, nous emmène sur les traces de ces femmes et de ces hommes d’hier, qui ont choisi l’exil plutôt que d’abjurer.
Comment ces « clandestins » organisent-ils leur départ ?
Quels sont les risques encourus ?
Quels sont les itinéraires qu’ils empruntent ?
Qui les guide ?
De quelle aide bénéficient-ils à l’arrivée ?
Autant de points qui méritaient d’être abordés.
L’auteur, sous un angle original, présente plus largement à travers la vie d’un certain nombre de personnages, une histoire des relations des protestants du Vivarais avec Genève pendant deux siècles.
À partir de 1560, lorsque les communautés réformées s’organisent, ce sont les pasteurs formés à Genève auprès de Calvin qui vont contribuer à l’installation rapide des Eglises, notamment dans le midi.
Puis, la période des guerres de religion va faire de cette cité, une destination naturelle pour ceux qui cherchent un refuge sûr, loin des massacres.
Alors que l’Edit de Nantes a organisé la coexistence des deux religions, sa révocation en 1685 par Louis XIV va pousser les protestants à la clandestinité ou à l’exil.
Pour ceux qui quittent alors le sud-est de la France, Genève est le plus souvent la première étape d’une longue marche vers les pays du « Refuge ».
Cette ville deviendra aussi un lieu d’exil temporaire permettant des allers et retours aux protestants menacés. L’organisation de réseaux d’entraide favorisera le financement de la formation des pasteurs du Désert, l’acheminement de livres interdits, l’envoi de secours aux galériens.
La ville servira également de base arrière à certains camisards qui tenteront de soulever le Vivarais.
Dans cette région, mais également en Dauphiné et Languedoc, sans la proximité géographique de la « cité de Calvin », le protestantisme aurait-il pu survivre ?

Cet ouvrage de synthèse nous permet de mieux comprendre cette période de l’histoire du Vivarais, dont les traces sont encore perceptibles aujourd’hui.
144 pages - 35 illustrations - Format : 165X240 - 22 €
Disponible en luxe : 57.20 €