Camisards.net
 
Version Française
English version
Deutsch version
Holland version

Biographie d'Antoine ABERLENC

ABERLENC Antoine, de la paroisse de Monteils (Mas de Barjac). "Chasseur" ou "valet" du sieur de Malérargues, plusieurs témoins affirment qu'il était à la tête des camisards dans l'attaque de Mons en février 1703. Il faisait partie d'un groupe de camisards sévissant en novembre 1702 dans les paroisses de St-Etienne de l'Olm et Deaux et qui en particulier supplicièrent la nommée Suzanne Bondurand à Deaux le 1er novembre 1702.

Il est condamné le 7 mai 1703 et rompu à Alès le jour-même, pour "crime d'assemblée illicite, Insandie, port d'armes, massacre".

Source: ADHérault C184.240 à 270, Bosc I . 287, le Livre de raison d'Henri Dumas. (D'après Dictionnaire des camisards)

le mas Barjac