Camisards.net
 
Version Française
English version
Deutsch version
Holland version

 

Noé BIAUX ou BIOS et son épouse Jeanne Bourguet(te)

de Générac

BIOS (BIAUX pour Tournier, BIOZET pour Pap. Court vol. 11) Noé, de Générac, né vers 1663, berger. Fils de feu (en 1681) Jean Biou (sic) et de Gabriele Paladan(e). Condamné aux galères à vie le 7 juin 1703 par le maréchal de Montrevel à Alès pour détention d'armes (pour assemblée d'après le document ci-dessous). Sa femme (mariage protestant le 1er juin 1681), Jeanne Bourguet(te), fille de feu François Bourguet et de Marie Rieumande, native de St-Gilles, fut recluse avec plusieurs autres à Perpignan. Libéré en 1716, pensionné en Suisse il meurt d'après Tournier à Lausanne en 1746, sans doute après un remariage, "laissant un fils mineur sans ressources, lequel demanda la prolongation en sa faveur pour un an de la pension allouée à son père". Sources : Tournier III.60, ADHérault C 192.317 listes Montrevel, Pap. Court vol. 11 f° 391, acte de mariage AD34 IIE55/123 (communiqué par Mr Bieau).

Noé Biou a esté pris pour cauze
d'assamblée condamné et conduit
aux gallères, sa femme et sa filhe
à Perpignan, taxes en capitation
-------------------------- 11 livres

AD34 C258

Noé Bios de Générac, âgé de 42 ans
(Etat des particuliers qui doivent estre envoyés aux galères, fort de Nismes, 7 juin 1703 (AD34 C192.322)
Noel Biozet de Générac en Languedoc, condamné pour l'attroupement des Sévenes le 16 mars 1703
(Papiers Court, BPU Genève, volume 11 f°396)