Camisards.net
 
Version Française
English version
Deutsch version
Holland version

Biographie de Salomon COUDERC

 

COUDERC Salomon, de la paroisse de Saint-André-de-Lancize, hameau de: Vieljouvès, né vers 1678.

Listes Aff. Etrangères folio 189: "chef avec les attroupés, leur surnom : Couders dit les docteurs".
L'un des meurtriers de l'abbé du Chaila, camisard et prédicant inspiré, chef d'une petite troupe, il se rend le 30 septembre 1704 (Bosc IV 413) part en Suisse le 7 décembre (il est dit ailleurs 3 novembre). Il y touche la solde d'officier du régiment de camisards. En revient en février 1706 (Bosc V 538) est arrêté à Livron le 17 février 1706, et condamné "à faire amende honorable, nud en chemise, tenant en ses mains une torche ardente du poids de deux livres, au-devant la Croix de la place de l'Esplanade (à Montpellier) ...ensuite sera attaché à un poteau... et brûlé vif, son corps réduit en cendres et jetées au vent", sentence exécutée le 3 mard 1706 (Roschach Histoire du Languedoc tome XIV col 2038).

Autres sources: Marion p178, Louvreleuil I.52, Bosc I 183, AD34 C189.491 (2e liasse) son interrogatoire. Voir l'affiche de sa condamnation sur notre site. Plusieurs membres de la famille des Couderc de Vieljouvès ont été impliqués dans la lutte pour la liberté de conscience : le frère de Salomon, David, blessé par une patrouille dirigée par l'abbé du Chaila en mars 1692 est amputé d'un bras à Alès. Il demeura 12 ans à la tour de Constance.

Il fut libéré le 2 novembre 1704 à la demande de son frère et partit avec lui en Suisse. Il mourut en route à Nantua. Un autre frère de Salomon, Jean, est mort à la bataille de Cessenades, un autre, Antoine, se rend en novembre 1704, pour ne parler que de ceux dont on est sûr de la parenté avec Salomon. (d'après Dictionnaire des camisards)