Camisards.net
 
Version Française
English version
Deutsch version
Holland version

Erratum du " Dictionnaire des camisards "

Page 57. AYNART Jacques est la même personne que ISNARD Jacques, et il est de St-Césaire-les-Nîmes et non de St-Cézaire-de-Gauzignan, de même que ISNARD Firmin et ISNARD Noé ou Noel (signalé par Mme Calvayrac).

Page 63, nous avons indiqué, d'après la sour de Merez, que BERMOND Christophe avait vendu sept tonnes de poudre aux camisards. En fait il s'agit de 700 kilogs !

Page 72, BOURDARIER Jean de Peyrolles est la même personne que MERCOIRET Jean-Louis ou Jean. Court a été mal informé en l'appelant ainsi, erreur que nous avons commise à sa suite.

Page 96, COSTE Jacques et COSTE Michel sont de St-Césaire-les-Nîmes et non de St-Cézaire-de-Gauzignan (signalé par Mme Calvayrac).

Page 91, CHARANDON est de St-Césaire-les-Nîmes et non de St-Cézaire-de-Gauzignan (signalé par Mme Calvayrac).

Pages 75, 76, 91, 130, 148, 154, 162, 192, 224 : le curé Carnot n'était pas curé de St-Paul-la-Coste, mais de St-Hilaire-de-Brethmas (le curé et prieur de St-Paul de cette époque s'appelait Pierre Descamps. Mr Claveirolles, de LCC, m'a signalé cette erreur). Cf le verbal du curé Descamps sur le site

Page 88. La dame que Jean CAVALIER épousa à La Haye le 25 août 1709 s'appelait Maria Adriana Van Boxstadt et non Maria van Borstadt (communication de M. Kal, des Pays-Bas, d'après le Livre des mariages du Hoogduitsche Kerk à La Haye).
CAVALIER n'a pas été inhumé à Dublin, mais à Chelsea dans la banlieue ouest de Londres
(BSHPF année 1938 page 41)

Page 118, Guillaume FERMAUD est de Marsillargues et non Massillargues). Jacob FERMAUD, que nous avons appelé FOURMAND page 122 était son frère (information donnée par Mr Fermaud, pasteur).

Page 134, Gaspard GUEIDAN était de Fons près de Lussan et non de Fons outre Gardon.

Page 153, à la notice LAURIOL, il faut lire Vals et non Valès.

Page 168, la notice consacrée à MAZEL contient des erreurs sur son action en Vivarais : consulter sur le site la nouvelle notice

Page 176, dans la notice de Moïse NICOLLAS, il faut lire : envoyé en Rouergue en 1705 (au lieu de 1703), dans le cadre du " complot des Enfants de Dieu ".

Page 187 , notice PIEMARCE, il faut remplacer : "il fut condamné aux galères le 18 mai 1707, peine qu'il n'accomplit probablement pas car nous n'avons pas retrouvé son nom sur les registres des galères" par "il fut condamné aux galères le 18 mai 1707, et en fut libéré le 12 avril 1728 en vertu d'un ordre du Roi du 31 mars précédent" (Source : archives départementales du Gard (cote 85J214 du Fonds FALGAIROLLE, petit livre de transcriptions et notes diverses sur les BRUEYS, page 10 de la section intitulée "Notes diverses sur la famille de BRUEYS" communiqué par Mike Morice).

Page 187 , il faut lire BISON Claude et non PISON Claude.

Page 200, RIGAL Antoine était de La Fage, paroisse de St-Etienne-en-Valdonnez (information de Mr Serge Benedetti).

Page 210, à la place de SALENE lire SALENC (information de Mr Pagès)

Merci à tous ceux qui ont contribué à ces apporter ces améliorations à notre Dictionnaire des Camisards, ainsi qu'à ceux qui vont le faire encore. Nous pensons en effet tenir à jour ces compléments et erratas, ainsi que publier plus tard une nouvelle liste apportant des informations complémentaires aux notices de l'ouvrage imprimé. Pierre ROLLAND