Camisards.net
 
Version Française
English version
Deutsch version
Holland version



Mémoires du notaire Borrely

Le notaire et son roi. Etienne Borrelly (1633-1718). Un Nîmois sous Louis XIV.

Robert Sauzet a publié en 1998 un livre passionnant sur la vie à Nîmes de ce bourgeois catholique d'après les Mémoires, le livre de raison plus exactement, que celui-ci a tenu de 1654 à 1717, c'est-à-dire tout au long du rêgne de Louis XIV.

C'est une chronique savoureuse de la vie quotidienne, très vivante, d'une maisonnée, où sont rapportés les petits évènements de tous les jours, mais aussi les grands évènements dont il a pu avoir connaissance, et bien sûr ceux qui se sont passés dans sa région pendant la guerre des camisards. Robert Sauzet commente de façon approfondie cette vision catholique de la révolte. Malheureusement il ne publie en annexe qu'un extrait de ces mémoires consacré aux camisards : la réception à Nîmes de Jean Cavalier.

Nous avons voulu combler cette lacune (en tout cas pour tous les amateurs de l'histoire camisarde !) en publiant intégralement sur notre site la partie des mémoires concernant cette guerre (et même au-delà puisque notre transcription va jusqu'en septembre 1706). Un érudit du XIXe siècle, le docteur Puech, avait déjà publié ces Mémoires, mais de façon très incomplète et "rerédigée" (A. Puech, La vie de nos ancêtres d'après leurs livres de raison, Mémoires de l'Académie de Nîmes, 1984 à 1986).

Nous sommes partis pour cette transcription d'un tirage hélas de qualité très moyenne du microfilm effectué par les archives départementales du Gard à partir du manuscrit original coté 1E451. Nous avons légèrement modernisé la graphie, rajoutant accentuation et ponctuation, et corrigeant les fautes d'orthographes (les fautes de style ont été conservées). Nous avons conservé l'ensemble du texte de la période indiquée, même n'ayant pas trait directement aux camisards, car les renseignements concernant la vie quotidienne des bourgeois de cette époque nous ont paru très intéressants.

Ce document étant assez lourd (informatiquement parlant !), nous prions nos visiteurs de le télécharger en cliquant ici