Camisards.net
 
Version Française
English version
Deutsch version
Holland version

Le Manuscrit Ronzier de Vern

Nous avons regroupé sous le titre "Manuscrit Ronzier de Vern" l'ensemble de textes issus des papiers de famille conservés dans son château de Vern par Paul-Albert Robert, érudit cévenol, qui les utilisa pour sa thèse, publiée à Nîmes en 1911 sous le titre "L'affaire du Pont-de-Montvert". Nous ne connaissons pas précisément les ascendants de monsieur Robert, et quels liens de parenté l’ont uni à la famille Ronzier ;.constatons simplement qu'un sieur Antoine Robert du Chambon est cité dans une des lettres publiées ici. Madame Aubin, fille de Mr Robert et seule descendante directe de la lignée, adhérente du Lien des Chercheurs Cévenols, me signala que l'abbé Roux avait une photocopie de ces documents. J’ai eu la chance de pouvoir photocopier à mon tour cette photocopie peu avant le décès de notre regretté ami.

Une partie de ces papiers consistent en une copie faite par Monsieur Robert de mémoires et lettres, dont le mémoire d'Antoine Ronzier de Vern qui suit. Une autre partie est la photocopie de lettres originales, avec lesquelles nous avons complété le texte recopié par Mr Robert. Ces lettres sont malheureusement souvent assez dégradées et de lecture difficile, ce qui explique quelques manques dans la transcription (nous ne désespérons pas de retrouver un jour les originaux pour reprendre cette transcription). Le complément que nous avons ajouté au document initial de Mr Robert à partir de ces lettres est en italique dans le texte qui suit. Le lecteur verra que ces lettres sont d'un intérêt considérable, montrant l'ambiance qui régnait dans ces villages majoritairement catholiques de la région de St-Florent pendant la guerre des camisards. L'organisation en milices des habitants, le rôle du curé de Ste-Cécile d'Andorge dans l'attaque du village protestant de Branoux en réponse aux dégats des camisards dans sa paroisse, le sort de la femme de Moïse Bonnet (exécuté pour le meurtre de l'abbé du Chaila) apportent de nombreuses informations inconnues jusqu'alors. Notons pour terminer cette (trop) longue introduction, que le manuscrit Ronzier de Vern a été très bien exploité, pour ses aspects concernant l'organisation des "florentins" (milices anticamisardes propres à cette région située autour de la bourgade actuelle de St-Florent-sur-Auzonnet), par Chrystel Bernat dans son mémoire de maîtrise soutenu à Toulouse II Le Mirail en 1997, intitulé : Une révolte et sa contre-révolte.

P. R.

Ce texte étant assez long, nous vous proposons 2 options :